Irma: 1,2 milliard d’euros de dégâts à Saint-Martin et Saint-Barthélemy

L’ouragan Irma a été particulièrement violent sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Selon la Caisse centrale de réassurance (CCR), réassureur public spécialisé dans les catastrophes naturelles, le coût des dommages est évalué à 1,2 milliard d’euros.

Environ 1,2 milliard d’euros de dégâts : c’est le coût des dégâts provoqués par l’ouragan Irma aux Antilles françaises, estimé par la Caisse centrale de réassurance (CCR). « Ce montant recouvre les dommages aux habitations, aux véhicules et aux entreprises (dont leurs pertes d’exploitation) » couverts par le régime d’indemnisation des catastrophes naturelles, a précisé la CCR dans un communiqué.

L’ouragan est « l’un des plus importants survenus en France depuis 35 ans », dit la caisse. L’arrêté de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour les deux îles a été publié samedi au Journal officiel.

Pour être indemnisés, les sinistrés doivent adresser leur déclaration dans les dix jours suivant la parution de l’arrêté.

La fédération du secteur a annoncé vendredi que les assureurs accepteraient les déclarations au-delà de ce délai compte tenu de l’ampleur de la catastrophe. Les assureurs « feront preuve de compréhension quant aux moyens d’attester les dommages », dit-elle.

Des « réserves suffisantes »

À Saint-Martin, 60 % des maisons sont inhabitables, selon des évaluations de responsables locaux. Ancien établissement public toujours détenu à 100 % par l’État français, la CCR propose aux assureurs des couvertures illimitées en matière de catastrophes naturelles et pour d’autres risques liés à l’intérêt général, comme les attentats et les actes de terrorisme.

Le patron de la CCR, Bertrand Labilloy, a informé vendredi que la caisse disposait de « réserves suffisantes pour couvrir ce sinistre quel qu’en soit le coût ».

Et maintenant, José

Et voilà qu’elles se préparent déjà à une nouvelle menace, l’ouragan José. Celui-ci a été classé au niveau 4. Les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été placées en alerte rouge cyclonique. José devrait passer à 100 km au nord de Saint-Martin.

Son passage entraînera « de la houle avec des creux de 5 à 7 mètres, de fortes pluies orageuses et des rafales de vents allant jusqu’à 130 à 150 km/h », a prévenu Météo France.

Une nouvelle épreuve en vue pour la population, pas forcément informée et encore sous le choc. La préfecture de région a demandé « de regagner les abris les plus sûrs avant le passage du cyclone, et de s’éloigner des côtes et quartiers inondables ».

Irma: 1,2 milliard d’euros de dégâts à Saint-Martin et Saint-Barthélemy
Rate this post

About Jean-Christophe Pareyre

Diplômé du Centre de Formation des Journalistes (CFJ), spécialité web/presse écrite, je m'intéresse au web en général et aux réseaux sociaux en particulier.

View all posts by Jean-Christophe Pareyre →

Laisser un commentaire