Ghosting professionnel : La nouvelle menace numérique qui hante les carrières

Ghosting professionnel : La nouvelle menace numérique qui hante les carrières

Sommaire

Imaginez un instant, vous vous êtes investi dans une tâche professionnelle, vous pensez avoir établi une relation de confiance avec votre interlocuteur, et puis soudain, plus de nouvelles.

Les messages restent sans réponse, le silence radio s’installe et votre travail semble être tombé dans l’oubli.

Ce phénomène, appelé ghosting, trouve de plus en plus sa place dans le monde professionnel.

Pour comprendre cette tendance qui suscite tant d’interrogations, nous allons explorer ses causes, ses conséquences et les stratégies pour le prévenir ou y réagir.

Le ghosting professionnel : un phénomène en pleine expansion

Avant d’entrer dans le vif du sujet, définissons le concept de ghosting professionnel.

Le ghosting, initialement associé au domaine relationnel, désigne la rupture brutale et sans explication d’une relation. Transposé au monde professionnel, il renvoie à la cessation soudaine et inexpliquée de toute communication de la part d’un collaborateur, d’un client, d’un recruteur ou d’un candidat.

Représentant une forme d’incivilité numérique, le ghosting professionnel se révèle être un phénomène en pleine expansion, favorisé par la digitalisation des relations de travail et le contexte actuel de flexibilité et de mobilité professionnelles.

Les causes du ghosting professionnel

Pour comprendre ce phénomène, il convient d’examiner les facteurs qui facilitent son apparition.

  1. Le manque de courage pour annoncer une mauvaise nouvelle ou pour mettre fin à une relation professionnelle.
  2. L’illusion d’impunité donnée par l’anonymat numérique.
  3. La disponibilité de multiples alternatives en termes de recrutement ou de collaboration, favorisant une certaine volatilité.
  4. L’absence de politiques d’entreprise contre ce type de comportement.

Les conséquences du ghosting professionnel

La disparition soudaine d’un interlocuteur professionnel peut avoir des répercussions significatives sur les individus et les organisations.

  • L’impact sur le moral des employés qui se sentent dévalorisés et dont la confiance peut être ébranlée.
  • Le coût financier pour l’entreprise qui doit gérer l’absence imprévue d’un collaborateur ou recommencer un processus de recrutement.
  • Le risque pour la réputation de l’entreprise si le ghosting devient une pratique courante.

Comment gérer le ghosting professionnel ?

Face à ce phénomène, il existe plusieurs stratégies pour prévenir le ghosting ou minimiser ses impacts.

Il est important de favoriser une culture de communication ouverte et respectueuse et de mettre en place des politiques d’entreprise spécifiques. Il peut être utile de privilégier le contact direct, de s’assurer de la clarté des attentes et des engagements, ou d’adopter une approche empathique envers les collaborateurs.

Pour les recruteurs, il est recommandé de maintenir une communication régulière avec les candidats tout au long du processus et de leur donner des retours constructifs.

En cas de ghosting, il est essentiel de ne pas prendre personnellement ce comportement, de ne pas hésiter à chercher du soutien et de se concentrer sur des actions constructives. Il peut être bénéfique de prendre le temps de comprendre les raisons possibles de ce comportement et de tirer des leçons pour l’avenir.

Le ghosting professionnel, bien que déstabilisant et frustrant, n’est pas une fatalité. En adoptant une communication respectueuse, claire et empathique, en instaurant des politiques d’entreprise appropriées et en cultivant la résilience, il est possible de minimiser les risques et les conséquences de ce comportement.

Rate this post

About Victor

Passionné par l'information mondiale, je m'efforce de comprendre les événements qui influent sur la scène internationale, tout en partageant activement mes découvertes.

View all posts by Victor →